Tutorial : Virtualiser gratuitement des applications avec Cameyo

Introduction

Actuellement en phase de beta, Cameyo est une solution de virtualisation d’application 100 % gratuite, ce qui se trouve être relativement original tant les logiciels dans ce domaine sont tous payants. Voila donc une alternative sympatique à thinapp et autres…
Concrètement, ce programme permet d’exécuter des applications sans que celles-ci ne soient installées sur un ordinateur.
Ceci est rendu possible grâce la virtualisation des ressources du système comme les clés de registre, les variables, les fichiers et dossiers et j’en passe…le tout dans un environnement dit virtuel.

Il y a plusieurs avantages à cette technique :

  • Vous pouvez rendre une application portable pour la stocker par exemple sur votre clé usb
  • Vous pouvez faire cohabiter 2 versions de la même application sans que cela ne provoque de conflit ou d’interférence
  • En cas de plantage de votre système, plus besoin de tout réinstaller, il suffit simplement de récupérer vos applications

Il est important de noter que ce logiciel est actuellement en phase de beta et est bien moins riche que ce que peut apporter un Thinapp de monsieur VMware.

Par exemple, il n’est pas possible actuellement de définir de mode d’isolation lors de la configuration, le seul mode disponible actuellement étant le mode Merged :  l’application peut lire et écrire directement dans le système. Le second mode connu étant le WriteCopy, qui permet d’empêcher l’application d’écrire dans les zones sensibles).
Il est également probable que les applications se basant sur le Framework .Net ou utilisant des drivers n’apprécient pas trop la méthode :p

Prérequis

Même si dans le concept, créer un paquetage d’une application peut s’apparenter à quelque chose de simple, il faut tenir compte de plusieurs éléments :

  • L’environnement de capture d’application doit être le plus « propre » possible.
    En effet, plus vous aurez d’éléments actifs tournant en tâche de fond sur votre système ou bien d’éléments installés pouvant générer des conflits, plus vous risquez de capturer des informations indésirables ce qui aura pour conséquence au mieux d’alourdir la taille finale du paquetage ou au pire de le rendre non fonctionnel…
  • L’environnement de capture doit être également le plus proche de l’environnement final visé, capturer un logiciel sous Windows 98 pour le faire tourner dans Windows 7 n’est clairement pas une bonne approche (mais cela peut marcher).

Il est donc recommandé de travailler dans une machine virtuelle (vmware, virtualbox ou autre à votre préférence), l’utilisation du système de snapshot étant un must pour ce que nous souhaitons faire (histoire de remettre au propre la machine chaque fois).

Passons maintenant à ce qu’il va nous falloir pour virtualiser une application. Nous allons prendre le logiciel de retouche d’image libre The Gimp comme cobaye.

Attention : L’ensemble de ce tutorial est fait dans un Windows XP virtualisé sous virtualbox, je ne vais pas traiter ici de l’utilisation de ce dernier.

Voici ce qu’il nous faut pour débuter :

Installation de Cameyo

L’installation du logiciel est relativement enfantine, après avoir récupéré le logiciel sur le site de l’éditeur, exécutez le dans votre environnement virtuel :

image001

Cliquez sur le bouton Next >

image002

Définissez l’endroit où vous souhaitez installer Cameyo, pensez bien à cocher Everyone si vous souhaitez utiliser le logiciel depuis un autre compte utilisateur puis cliquez sur le bouton Next >

image003

Cliquez sur Next pour lancer l’installation du programme

image004

L’installation se déroule …

image005

Cliquez sur le bouton Close pour terminer l’installation.

Ceci fait, nous allons pouvoir procéder à la capture du logiciel TheGimp

Fonctionnement du Packager

Avant de débuter, il faut que vous compreniez comment l’ensemble va fonctionner, voici les différentes phases :

  1. Le prescan : Le packager de Cameyo va effectuer un snapshot de votre système (ou cliché en français). Dans les grandes lignes, il va aller voir l’état des clés de registre, des variables, de vos fichiers etc… cette étape est plus ou moins longue suivant l’état de votre système.
  2. L’installation : une fois l’étape de prescan achevée, nous installerons notre logiciel normalement
  3. Le postscan : Cette phase intervient après l’installation du logiciel, elle a pour but d’identifier les changements survenus dans votre système, cette opération est elle aussi relativement lourde
  4. La configuration : Avant de générer le paquetage, il est souvent nécessaire de définir par exemple, le nom du paquetage, la destination de  celui-ci et surtout l’exécutable devant être exécuté par défaut, un logiciel pouvant en contenir plusieurs.
  5. La compilation (ou build) : L’ultime étape qui va permettre de générer le paquetage et donc virtualiser l’application

Capture du logiciel The Gimp

Nous allons commencer par faire un prescan. Cette opération est à faire pour chaque capture de logiciel.
Rendez vous dans le menu démarrer –> Tous les programmes –> Cameyo :

image006

Cliquez sur Capture software installation

image019

Ce qui provoque l’ouverture du packager qui procède à l’analyse du système. (en bas à gauche de votre écran)

Cette opération est plus ou moins longue et est directement liée à votre environnement, que ce soit logiciel ou matériel.

Vient ensuite la phase de postscan

image018

Pour les personnes allergiques à l’anglais, il est écrit en substance :

“Installer le logiciel que vous souhaitez empaqueter. Quand l’installation sera terminée, cliquez sur “Install Done”. Si l’installation nécessite le redémarrage, redémarrez.”

Vous l’aurez compris, il ne faut pas cliquer maintenant sur le bouton Install Done, nous devons d’abord installer the Gimp

Double cliquez sur le fichier d’installation de The Gimp :

image008

Cliquez sur Next >

image009

Cliquez sur le bouton Next >

image010

Cet écran vous propose de choisir le répertoire de destination, cliquez sur Next >

image011

Cet écran permet de définir les éléments à installer, cliquez sur Next >

image013

Pensez à cocher Don’t create a Start Menu Folder puis cliquez sur Next >

image014

Laissez cochez Create a desktop icon pour que le packager puisse trouver l’exécutable par défaut, cliquez sur Next >

image015

Cet écran résume l’ensemble des choix, cliquez sur le bouton Install

image016

L’installation de the gimp est en cours…

image017

Décochez Launch GIMP et cliquez sur Finish

Nous venons d’installer the gimp sur notre système. Il est maintenant temps de faire appel au packager pour qu’il analyse de nouveau le système à la recherche de changements.

Revenez sur la fenêtre du Packager :

image018

Cliquez sur le bouton Install done

image019

Le packager se lancer et lancer son analyse (qui sera un peu longue, allez donc boire un café ;) )

Une fois l’analyse complète, nous arrivons sur la fenêtre de configuration

image020

Voici les divers éléments qui la composent et qu’il faut renseigner :

  1. Le nom de votre Application : TheGimp
  2. Le répertoire ou va être déposé le paquetage : d:\VirtualApp\TheGimp
  3. L’exécutable par défaut, il peut y en avoir plusieurs, sélectionnez gimp-2.6.exe

Cliquez sur le bouton OK

image021

La compilation du programme débute …

image022

… Après quelques instants, la fenêtre ci-dessus apparait, cliquez sur OK

Nous avons enfin virtualisé the gimp :)

image023

Le répertoire de destination se compose au final du paquetage reprenant l’icone par défaut du logiciel ainsi qu’un fichier .log retraçant l’ensemble de l’opération.

Copiez le paquetage sur votre environnement principal (ou un autre pc) et lancez le :

image024

Vous verrez apparaitre en bas à gauche (uniquement la première fois) ce petit message, puis :

image025

Vous savez maintenant virtualiser une application, et gratuitement en plus de ça !

Editer un paquetage

Cameyo est livré avec un petit logiciel qui permet de retoucher la partie configuration, d’enlever certains éléments ou d’en ajouter.

Pour le lancer, allez dans le menu démarrer –> Tous les programmes –> Cameyo

editeur00

Cliquez sur Package editor

Voici quelques captures pour vous présenter rapidement l’outil qui reste très sobre (mais bon c’est gratuit) :

editeur01 editeur02 editeur03

Ce tutorial est terminé, comme toujours, n’hésitez pas à poster un commentaire ou à vous rendre sur le forum si vous avez des questions ou un avis à donner

Classé sous: Tutoriaux - Windows

Tags: , , , , , , ,

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune notation)
Loading ... Loading ...

Commentaires (8)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. sysnext dit :

    Bonjour,Je te remercie pour les tutoriels, ils sont excellent.

  2. Yoan712300 dit :

    Super je connaissais Thinapp, seul hic il est payant !
    Maintenant le même en gratuit, que demande le peuple ;)

  3. jEANMARCPOTIER dit :

    Bonjour,

    Merci pour le tutot très bien fait. J’ai virtualisé un vieux logiciel de mise en page « micrografx Windows Draw » pour l’utiliser en 64 bits sur 7. Aucun probleme, ça fonctionne très bien mais il y a un hic!. Les sauvegardes se font dans les dossiers de la machine virtuelle. Ex : si je choisi le bureau, mon fichier ne sera pas sur le bureau de la machine réèlle mais sur celuis de la machine virtuelle (dossier VOS). Comment faire? est un bog ?

  4. sebtux74 dit :

    Bonjour,

    J’ai découvert Cameyo grâce au packaging d’un logiciel d’électronique Orcad student 9.1 (ed 2000) trouvé par hasard sur la toile et qui fonctionnait sous Seven.
    J’ai voulu tester Cameyo en voulant croire les annonces alléchantes glanées ici ou là…. et j’ai été déçu… Je souhaitais créer des packages pour des petits soft pour une utilisation sporadique… Il est conseillé de créer ces packages sous XP, ce que j’ai fait mais je voulais les utiliser sous Vista et Seven.
    J’ai donc testé Cameyo sur une machine virtuelle propre de XP sp2 (ne se lançant pas sous sp1) pour plusieurs logiciels dont voici mon analyse:
    Filesearchy : le package ne se lance pas sous xp (idem Vista)
    Tencoder video encoder : le package se lance mais l’encodage ne marche pas (idem Vista)
    Win pdf editor : le package se lance mais on ne peut pas utiliser le logiciel (idem Vista)

    TinyCad : le package se lance sous XP, il s’est lancé également sous Vista, je l’ai fermé, j’ai essayé de le rouvrir mais impossible… le logiciel plantait direct…
    IGN Rando alpes (le logiciel n’est plus maintenu mais fonctionne jusqu’à XP): le package cameyo fonctionne sous XP mais pas sous Vista (pour le coup même symptôme si on installe IGN Rando sous Vista).

    Pour résumer: Certains packages Cameyo fonctionnent sur une machine cible et pour une infime minorité il fonctionne sur plusieurs systèmes d’exploitations… Mais faut pas rêver, Cameyo ne fera pas mieux fonctionner des vieux logiciels sur des machines récentes…

    L’intérêt que j’ai trouvé à Cameyo, c’est qu’il ma motivé à tester VirtualBox pour lancer une machine virtuelle, et je trouve ça génial. Je testerai mes nouveaux logiciels dans cette machines virtuelles et j’utiliserai mes logiciels sporadiques également pour m’éviter de pourrir mon vrai système d’exploitation avec une ribambelle de logiciel qui ne serve pas à grand chose…

Laisser un Commentaire




Si vous voulez afficher un avatar avec votre commentaire, vous devez obtenir un Gravatar.

*