Tutorial : Installation de Centreon 2.1.2 / 2.1.3 & Nagios 3.2 – Partie 2 – NDOutils

Installation de NdOutils 1.4-b9 (Nagios Data Output Utils)

NDOUtils (Nagios Data Output Utils) permet de stocker les status et les événements des hôtes et services en provenance de nagios dans une base de données qui porte le joli nom de NDO.
Centreon traite ensuite les données de cette base pour générer par exemple du reporting.

Ci-dessous un schéma présentant le fonctionnement de Ndoutils :

tn_schemando

NDOUtils est fait de deux éléments qui sont NDOMOD qui récupère les events depuis nagios et les injectes dans un socket tcp pour que NDO2DB aille ensuite les stockers dans la base NDO.
Le module ndomod est chargé par nagios automatiquement, ndo2db par contre nécessite un script d’init que je vous donne gracieusement plus loin dans ce tutorial 😀

Téléchargement de NDOUtils

Pour changer, remontez d’un cran pour retomber dans le dossier d’installation :

opensuse11:~ # cd ..

Lancez le téléchargement de NDOUtils :

opensuse11:~ # wget http://downloads.sourceforge.net/project/nagios/ndoutils-1.x/ndoutils-1.4b9/ndoutils-1.4b9.tar.gz?use_mirror=ovh

Décompressez l’archive : 

opensuse11:~ # tar zxfv ndoutils-1.4b9.tar.gz

Puis placez-vous dans le répertoire :

opensuse11:~ # cd ndoutils-1.4b9

Configuration et Installation

Configuration des options de compilation :

opensuse11:~ #./configure --prefix=/usr/local/nagios --enable-mysql --disable-pgsql --with-ndo2db-user=nagios --with-ndo2db-group=nagios

Ndo peut fonctionner avec PostgreSQL mais dans ce tutorial nous utilisons MySql donc nous devons le désactiver dans la configuration

Compilation de NDOUtils et copie des fichiers dans les répertoires de Nagios

Compilez :

opensuse11:~ # make

Maintenant la copie des fichiers vers les répertoires de Nagios :

opensuse11:~ # cp src/ndomod-3x.o /usr/local/nagios/bin/ndomod.o
opensuse11:~ # cp src/ndo2db-3x /usr/local/nagios/bin/ndo2db
opensuse11:~ # cp config/ndo2db.cfg-sample /usr/local/nagios/etc/ndo2db.cfg
opensuse11:~ # cp config/ndomod.cfg-sample /usr/local/nagios/etc/ndomod.cfg

Puis on affecte les bons droits pour Nagios :

opensuse11:~ # chmod 774 /usr/local/nagios/bin/ndo*
opensuse11:~ # chown nagios:nagios /usr/local/nagios/bin/ndo*

Installation du fichier d’init pour ndo2db

Le but de ce script va être de nous permettre de lancer automatiquement ndo2db au démarrage de la machine.
Vous devez donc faire les manips suivantes :

Vous devez récupérer le script d’init pour OpenSuse (doit fonctionner pour fedora et redhat également)  et copier le dans le répertoire /etc/init.d

opensuse11:~ # cd /etc/init.d
opensuse11:~ # cp /téléchargement/ndo2db /etc/init.d (remplacez le chemin par celui où vous avez stocké le fichier)

Rendons-le exécutable :

opensuse11:~ # chmod +x ndo2db

Ce script accepte comme paramètre : start, stop, status et rewrite-lock
Pour finir, nous devons l’inscrire dans les runlevels pour qu’il s’exécute au démarrage :

opensuse11:~ # chkconfig --add ndo2db
opensuse11:~ # chkconfig --level 2345 ndo2db on

Voila pour l’installation du module Ndo.

Configuration et Installation de la base SQL

Historiquement il était nécessaire de créer une base ndo pour ndoutils, depuis la version 2.1 ce n’est plus nécessaire  car centreon gère lui même les tables pour ndoutils.

Cette étape n’ est nécessaire que si vous souhaitez ne pas utiliser les tables ndoutils dans la base centstatus (par défaut).
Je vous conseille, si vous n’en avez pas besoin, de ne pas créer de base pour ndoutils et d’utiliser celle de  centreon.

Si malgrès tout vous voulez effectuer la création de la base ndo :

Connectez-vous à mysql depuis la ligne de commande :

opensuse11:~ # mysql -u root -p
Enter password: votre mot de passe root

Si vous n’avez pas de mot de passe, enlevez l’argument -p

mysql> CREATE DATABASE `ndo` DEFAULT CHARACTER SET utf8 COLLATE utf8_general_ci;
Query OK, 1 row affected (0.00 sec)
mysql> exit

Pour pouvoir décharger la base sql, il est nécessaire d’avoir les sources d’install de centreon 2.1.3, ça tombe bien nous les avons récup à la fin de partie numéro 1 !

Connectez-vous maintenant via mysql à la base ndo pour y décharger le dump sql (adaptez le chemin à votre install)

opensuse11:~ # mysql -u root -p ndo < /home/nicolas/centreon_install/centreon-2.1.3/www/install/createNDODB.sql
Enter password: votre mot de passe root

Pour finir, définissez les permissions pour ndo :

opensuse11:~ # mysql -u root –p
Enter password: votre mot de passe root
mysql> GRANT SELECT , INSERT , UPDATE , ALTER, DELETE ON `ndo` . * TO 'centreon'@'localhost';
Query OK, 0 rows affected (0.02 sec)
mysql> exit

Passons maintenant à l’installation de Centreon 2.1.2 / 2.1.3

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à venir sur le forum ou à laisser un commentaire sur cet article

Classé sous: Tutoriaux - Linux

Tags: , , ,

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune notation)
Loading...

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. moxxxx dit :

    Bonjour,

    Je vois que sur cette procédure, comme toutes les autres, l’install de NDO et Centreon se fait sur une base MYSQL.

    Je cherche depusi un bon moment comment installer tout ça sur une base POSTGRES (mon entreprise me l’impose).

    Pour l’install de NDO, je pense que c’est OK.
    enable-POSTGRES disable-MYSQL

    Mais dans l’install de CENTREON, sur la partie de l’install via l’interface WEB, je n’ai pas le choix pour POSTGRES, centreon ne propose que MYSQL.

    Y’a-t-il un moyen de faire l’install sur POSTGRES ?
    Ou y’a-t-il une parade ?

    Merci d’avance. Cordialement.

Laisser un Commentaire




Si vous voulez afficher un avatar avec votre commentaire, vous devez obtenir un Gravatar.

*